Qu’est-ce que LA VIE selon Bible ? -1- Bios

Mis à jour : juil. 2


Il est triste de constater qu’un des freins les plus importants à la compréhension de l'essence de la Parole de Dieu, soit le fait de sa traduction en langue française. En effet le français n'exprime pas avec exactitude les nuances des langues d'écriture de la Bible.


C’est pourquoi il est souvent nécessaire de se rappeler, lorsqu’on veut étudier la Bible et en tirer des réponses claires, qu’elle a été initialement écrite en plusieurs langues anciennes dont le grec pour le nouveau testament et non le latin ou le français que nous parlons aujourd’hui.


Si l’on considère le mot « VIE », tel qu’il apparait dans le Livre, nous nous rendrons vite compte qu’il nous sera difficile de comprendre de quoi il s’agit du point de vue de Dieu, si nous ignorons que trois mots différents en grec sont traduits par « VIE » dans notre Bible en français. Ces mots originels sont :


- « Bios » d'où nous tirons « biologie », qui correspond à la science de la vie assurée par les ressources naturelles, les richesses et les biens que toute l’humanité partage.


- « Psyché » d'où nous tirons « psychologie », qui est la science de la vie qui émane de notre âme, siège de nos sentiments, de nos désirs, de nos affections, de nos aversions mais aussi de nos décisions. C’est en fonction de notre vie psychologique que se construit notre morale, nos valeurs et nos aspirations intellectuelles dans la vie sur la terre.


- « Zoé » qui est la vie même de Dieu. Elle correspond à celle qu’Il a insufflée à Adam à l’origine et que Jésus a rétabli par Sa rédemption : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie (zoé), et la vie (zoé) était la lumière des hommes. » Jean 1 :1-4


Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la VIE. » Jean 14 :6

De quelle vie parle-t-Il ?

Quel genre de vie est-t-Il venu nous révéler ?

Pourquoi devons-nous recevoir une nouvelle vie ?

En quoi cette vie peut-elle nous éclairer et nous donner le pouvoir de devenir enfant de Dieu ?

Pour mieux comprendre ce que la vie « zoé » est nous devons comprendre ce qu’elle n’est pas.

Lorsque nous lisons la Bible, nous allons lire VIE qu’il s’agisse de la vie « bios », la vie « psyché » ou la vie « zoé ».


Cela est très perturbant, voire confusant. En effet, ceci constitue un frein à la compréhension de plusieurs versets essentiels pour saisir pleinement la Bonne Nouvelle de Jésus !


Je vous propose de saisir la différence de ces trois concepts de la VIE, en commençant par la vie « bios ».


La vie « bios » est le terme qui exprime le mieux notre compréhension occidentale et moderne de la vie, pourtant c’est le terme le moins important dans le Nouveau Testament. Il n’est cité que 10 fois seulement.


"Bios" se réfère toujours à la vie en termes de quantité. Elle est mesurable, quantifiable, en termes d’années, de biens, de capitaux. Nous connaissons tous l’espérance de vie, la qualité de vie ainsi que le niveau de vie, toutes ces choses pour lesquelles les hommes se battent.

C'est le terme "bios" qui est utilisé dans Marc 12 : 44 « car tous ont mis de leur superflu, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour (bios) vivre. »

C'est également "bios" qui est utilisé dans Luc 8 :43 « Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans, et qui avait dépensé (tout son bios) tout son bien pour les médecins, sans qu’aucun ait pu la guérir. »

Attention, la bible ne dit pas que la vie "bios" est mauvaise, elle ne dit pas non plus que les croyants doivent faire sans elle.

S’il y a bien quelque chose que nous partageons avec toutes les créatures vivantes, c’est le Bios. Nos besoins vitaux doivent être pourvus et nos instincts vitaux satisfaits.


Notons aussi que c'est Dieu qui a donné ces consignes de vie instinctive qui sont encore inscrites dans l’inconscient de chaque être humain, selon Genèse :


« Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Et Dieu dit : Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. » Genèse 1 : 28-30


Ces cinq consignes bien comprises et inscrites dans le cœur du premier couple humain sont :


- L'instinct de reproduction pour conserver et pérenniser l’espèce humaine.

- L'instinct de conquête pour maîtriser le milieu et les moyens de vie.

- L'instinct de domination pour assurer la souveraineté de l’espèce dans sa zone d’influence.

- L'instinct d’acquisition pour posséder et accroître le patrimoine ou le territoire d’influence en vue du bien être vital.

- L'instinct de nutrition pour assurer la conservation de l’être physique.

>Voilà ce qu'est la vie "Bios"


En tant que chrétiens, l'apôtre Jean nous dit ce que nous devons faire de cette vie :


1 Jean 3 : 17-18 « Si quelqu’un possède les biens, la vie (bios) du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui ? Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. »


Nous devons la partager avec nos frères et sœurs en Christ ; c'est-à-dire partager nos finances, nos biens, nos forces physiques et notre temps avec eux.

L'apôtre Paul dit aussi dans 1 Timothée 2 : 2 « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie (bios) paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. »


Jésus, par contre, nous met en garde sur l’impact du « bios » : en effet, si le bios est trop important, la parole de Dieu se trouvera étouffée dans des cœurs accaparés par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie (bios) :


« Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie(bios), et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. » Luc 8 : 14


Il nous faut comprendre que Dieu nous accorde des années de vie, la santé et des biens matériels parce qu'Il veut notre bonheur, mais Il nous avertit aussi clairement des méfaits de la séduction et de la poursuite prioritaire de la vie « bios ».

Il nous conseille de rechercher premièrement la vie « zoé » et Lui nous donnera le « bios » en abondance :


« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Matthieu 6 : 33 LSG

Avant de nous faire part de cette vérité fondamentale, le Seigneur nous alerte sur la mauvaise direction et les pièges qui guettent ceux qui n’ont pour seul objectif que de satisfaire leur vie « bios » :

« Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie (bios) de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus.


La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ?


Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi ?


Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. » Matthieu 6 : 24-32


Sachez-le : « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie (bios), ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. » 1 Jean 2 : 15-17


Le « bios » est la vie que nous avons sur terre. Pour les païens c’est la priorité ! Ils ne vivent que pour la vie « bios » quand Dieu la considère comme nécessaire mais pas primordiale. Elle est la source de plusieurs maux capables d’étouffer notre foi et de nous empêcher de vivre la vie de Dieu, la vie « zoé ».

Dans mon prochain post, je parlerais de la vie « psyché » qui régit nos sentiments, nos désirs, nos affections, nos préférences, notre volonté ainsi que notre intelligence.

Faites vivre l’Evangile, likez et partagez pour édifier le Corps de Christ…


Pasteur Gem KAKOU


Inscrivez-vous ICI pour recevoir toutes nos actualités !


#lavie #laviededieu #laviezoe #laviezoé #laviebios #viededieu #questcequelavie #lavieselondieu #viebios #comprendrelavie

182 vues

© 2020 Gem KAKOU MINISTRIES

  • Facebook App Icon
  • Instagram
  • YouTube Social  Icon
  • SoundCloud Social Icon
  • Twitter App Icon